Les huiles végétales: bienfaits

Des trésors pour toutes les peaux.

Les huiles végétales sont de véritables soins cosmétiques à part entière de par la richesse de leur composition. Elles contiennent de nombreuses molécules aux vertus traitantes pour la peau, complémentaires et synergiques.

Des propriétés thérapeutiques

Nous le savons, certaines huiles sont utilisées et recommandées dans notre alimentation et nous en connaissons bien les propriétés. Or, leur usage est aussi largement valorisé en cosmétique pour entretenir, protéger ou réparer le tissu cutané. Riches en acides gras essentiels, elles pénètrent bien l’épiderme, le protègent en reconstituant le film lipidique, lui redonnant finesse, éclat et souplesse.

Elles offrent de nombreuses propriétés « thérapeutiques » , en fonction des acides gras qui les composent, mais surtout grâce à leurs « insaponifiables » qui leur confèrent leurs propriétés.

En effet, issues de plantes, les huiles végétales contiennent les molécules dont elles ont besoin pour survivre dans leur milieu naturel et nous transmettent donc leurs propriétés:

 

  • Anti-inflammatoire,
  • Cicatrisante,
  • Anti-infectieuse,
  • Hydratante,
  • Adoucissante, assouplissante, tonifiante,
  • Régénérante, elles nous préservent du vieillissement prématuré
Protection et hydratation de la peau

Elles jouent en effet un rôle prépondérant dans la protection et l’hydratation de notre peau en empêchant l’eau de s’évaporer (elles fixent l’hydratation en restaurant la fonction barrière de la peau).

En effet, contrairement au crèmes hydratantes, les huiles végétales n’apportent pas d’eau à la peau mais forment un film protecteur nourrissant qui empêche l’eau contenue dans la peau de s’évaporer (la véritable hydratation est celle qui vient de l’intérieur, par l’eau que nous consommons via la boisson ou la consommation de fruit et légumes), l’eau des crèmes n’est qu’une « béquille » éphémère, d’ou la nécessité de se mettre souvent de la crème car l’effet ne dure pas (voir article sur les crèmes hydratantes ici).

Elles préservent et permettent de reconstruire le film hydro-lipidique de la peau qui constitue la barrière défensive naturelle contre la déshydratation et les agressions extérieures (comme on peut le voir à droite du schéma ou les lipides empêchent l’eau de s’évaporer). La peau est tel un mur de briques dont il faut assurer la cohésion entre elles grâce aux acides gras.

Ce sont d’excellents supports pour les huiles essentielles dont elles en favorisent la pénétration et limitent les risques d’irritation cutanée ou de brûlure.

Elles ne présentent pas en règle générale de toxicité, il est donc possible de les appliquer sur la peau ou de les ingérer dès le premier âge, enceinte, allaitante et ce jusqu’à un âge avancé sauf exception.

Stimulation de la synthèse de collagène

Outre leurs propriétés régénérantes, un avantage des sérums à base d’huiles végétales, c’est que ce sont des soins idéaux pour masser le visage, ce qu’on ne fait que trop rarement. A tort, puisque le massage stimule les fonctions vitales de la peau (oxygénation des cellules, synthèse de collagène et d’élastine en autres).

Pas besoin de conservateurs

Un autre avantage de taille pour les huiles: elles ne nécessitent pas de conservateurs puisqu’il n’y a pas d’eau (et donc pas de risque de prolifération bactérienne). Elles sont généralement pures ou mélangées à d’autres et sans apport chimie. Il est pour habitude de rajouter de la vitamine E (anti-oxydante) afin de prolonger un peu plus leur durée de vie.

Economique

Enfin, comme on en met très peu, avec un flacon de 30 ML par exemple, on peut en avoir une utilisation d’au moins minimum 3 mois, voire bien plus.

Biocompatibilité : des soins en synergie avec la peau

Un huile végétale est une sorte de complément “alimentaire” de la peau.

En appliquant celle-ci, cette dernière va reconnaître immédiatement les constituants naturels dont elle a besoin, les mêmes avec lesquels elle se construit en interne et qu’elle sait parfaitement utiliser pour se réparer ou équilibrer son fonctionnement.

Les résultats sont rapides.

En ce qui concerne leur composition, elles contiennent des triglycérides (1 molécule de glycérine, attachée avec 3 acides gras, qui peuvent être de différentes natures)

  • Acides gras saturés
  • Acides gras insaturés (mono-insaturés/AGMI ou poly-insaturés/AGPI)

Des AGPI spécifiques sont indispensables pour l’organisme et doivent être apportés par l’alimentation ou par application cutanée si ce dernier ne peut pas les synthétiser (acide linoléique (Omega 6), acide alpha-linolénique (Omega 3) par ex). Leur carence provoque des altérations du tissu cutané ou des pathologies plus graves. Ils entrent dans la composition des membranes cellulaires et régularisent de nombreux mécanismes du métabolisme.

  • Des insaponifiables: c’est la partie constituée de vitamines A, C, E, D de polyphénols, de phytostérols (les fameux anti-oxydants), d’oligoelements.
    • En très faible quantité si l’huile végétale n’est pas obtenue par pression à froid, il est donc important de choisir ses huiles bio et locales, de première pression à froid, qui auront préservé toutes leurs propriétés.
    • Principalement responsables des actions ciblés pour la peau : anti-oxydante , protectrice, cicatrisante et régénératrice cutanée, anti-inflammatoire, etc..

Voici quelques exemples d’indications (entre autres!) :

  • L’Huile de Jojoba: merveilleuse régulatrice du sébum des peaux sèches, mixtes et grasses
  • L’huile de Rosier Muscat : une cicatrisante et régénérante exceptionnelle
  • L’Huile de Chanvre: anti-inflammatoire, hydratante 
  • L’huile de Tamanu : nombreuses qualités circulatoire, fluidifiante et anti-inflammatoire
  • L’huile d’Avocat : connue pour ses propriétés anti-âge
  • L’huile de Macadamia : huile anti-âge également
  • L’huile de Sésame : anti-inflammatoire, anti-démangeaison, anti-irritation
  • L’Huile de Nigelle:  une fabuleuse réparatrice, anti-bactérienne
  • L’Huile de Pépin de Raisin: très anti-oxydante de par sa richesse en polyphénols, astringente, resserre les pores
  • L’Huile de Pépin d’Argousier : véritable huile polyvalente, pour revitaliser tous les types de peau
 

Découvrez les huiles végétales utilisées dans les synergies visage et corps et les détails sur leurs propriétés ici.

Pour tous les types de peau

Peaux grasses, sèches, mixtes, sensibles, dévitalisées… Elles conviennent aussi bien à la peau du visage, celle du corps, qu’aux cheveux et aux ongles, on peut même les utiliser pour se démaquiller.

Elles  remplacent de loin beaucoup de crèmes en apportant des soins 100 % naturels et actifs aux multiples vertus pour la santé et beauté de votre peau, un soin complet et ciblé.

A noter: vous souffrez d’une peau grasse, voire mixte? Vous êtes peut être dans l’hésitation car vous les croyez trop grasse ou riches pour vous ? Détrompez-vous,  il faut juste bien les choisir car certaines sont au contraire très régulatrices des peaux séborrhéiques (par ex, celles de la Synergie N°3 Equilibrante et de Synergie N°4 Clarifiante).

Comment obtient-on une huile végétale ?

Comme leur nom l’indique, les huiles végétales proviennent de végétaux. Ce sont des corps gras extraits de noix, pépins, graines, etc. Elles sont utilisées dans différents domaines, dont la cosmétique naturelle (dans la cosmétique traditionnelle, on utilise surtout des silicones et des huiles minérales issues de la pétrochimie).

Il existe deux méthodes d’extraction de l’huile : l’extraction mécanique et l’extraction chimique.

L’extraction mécanique permet d’obtenir de l’huile vierge de première pression à froid sans additifs. Il s’agit d’une appellation réglementée. C’est une huile pure sans traitement, qui conserve ainsi toutes ses propriétés.

Dans le cas d’une extraction chimique, le pressage des graines ou des fruits s’accompagne d’un chauffage à température élevée et d’ajouts de solvants. Des additifs peuvent aussi être ajoutés. Cette technique permet un meilleur rendement mais les huiles végétales produites sont de moindre qualité et ont perdu un grandement leur propriétés bienfaisantes, à bannir totalement.

A noter: comme les huiles végétales sont chères, les marques cosmétiques traditionnelles les utilisent fréquemment mais en petites quantités dans leurs formules (mention « enrichi en huile »). La concentration de substances actives dans ces produits sera donc inférieure à celle des huiles végétales pures.

Attention aux huiles estérifiées / hydrogénées.

Ce sont des huiles qui sont d’origine naturelle ou partiellement naturelle mais qui ont subi une modification de leur structure chimique, or, elles sont largement utilisées dans les cosmétiques comme alternative aux huiles végétales naturelles.

Leur composition et donc propriétés sont totalement différentes de l’huile végétales d’origine.

Ces altérations profondes de la composition ne sont pas à proprement parler néfastes pour la peau. Néanmoins, ces huiles ont ainsi perdu toute les propriétés bénéfiques des huiles végétales naturelles dont elles sont issues.

Au revoir les Omega 3 et autres acides gras essentiels, vitamines et antioxydants, au revoir les multiples vertus des insaponifiables (la partie des huiles qui contient vitamines, minéraux, etc..).

Elles sont largement utilisées pour leur aspect et odeur plus neutres auxquelles on pourra rajouter des « parfums ». très souvent « synthétiques » ; Elles rancissent (s’oxydent) beaucoup moins que les huiles naturelles végétales et sont de plus faible coût. Présentes en grande proportion dans une crème, elles permettent ainsi d’en diminuer fortement le coût de revient.

On peut les déceler à la lecture de la liste des ingrédients, par exemple dans les premières positions l’une des molécules suivantes :

  • Caprylic Capric Triglyceride
  • Coco Caprylate Caprate
  • Decyl Oleate
  • Oleyl Erucate
  • Dicaprylyl Ether (éther)

 

Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article sur ce type d’huile ici.

 

Toutes les huiles végétales utilisées dans nos synergies sont pures, de 1er pression à froid, bio et conservent donc toutes leurs propriétés thérapeutiques pour que votre peau puisse bénéficier de leurs vertus incroyables !

 

Faut-il mettre au placard la crème hydratante ?

L’eau est le constituant principal de votre corps, il est composé de 70% d’eau (repartie entre l’eau extracellulaire, du sang et de la lymphe, et l’eau intracellulaire des organes), ce qui lui permet de fonctionner correctement. Vous devez donc garder cette eau pour votre survie et ne pas ainsi mourir de déshydratation.

Pour revenir à la peau, celle ci est constituée de cellules, comme tous les autres organes du corps, et celles ci contiennent aussi de l’eau.

Cette eau provient de l’eau que vous buvez et des aliments que vous mangez qui en contiennent.
C’est par conséquent de cette façon que votre peau est hydratée, et c’est bien cela la véritable hydratation.
=> La peau, grâce à sa fonction de “barrière”, empêche l’eau de votre corps de s’évaporer, sinon vous vous dessècheriez. Or, malheureusement parfois, la fonction barrière ne fonctionne pas bien, est altérée et il y déshydratation…

Je ne suis pas pour les extrémismes, chacun choisit ses soins en conscience, il est important de faire au ressenti de ce qui est vraiment juste et pertinent, acceptable pour soi. Ce que je souhaite, c’est que chacun puisse comprendre les mécanismes de fonctionnement des produits et faire des choix éclairés en fonction.

De toute évidence, utiliser des synergies cosmétiques composées d’huiles végétales de qualité, qui viennent renforcer la fonction barrière, est le soin idéal : complet, hydratant, soin ciblé traitant, anti-oxydant, aucun ingrédient inutile pour la peau, inoffensif et respectueux.

Tellement de retours positifs de personnes qui sont passées des crèmes aux huiles et qui ont vu leur peau se transformer, retrouver son équilibre, et hydratation naturelle que je ne peux que le recommander.

S’il n’y avait qu’un soin à retenir ce serait celui là. Si vous n’êtes pas déjà conquis faites le test!

Et si vous ne pouvez vous passer de votre crème, et que vous souhaitez intégrer ces fabuleux soins, voici les options de comment les intégrer dans votre routine :

  • Soit en soin seule le matin et/ou le soir
  • Soit mélangée à votre crème hydratante
  • Soit l’utiliser en tant que sérum avant son soin hydratant.
 

Pour plus de détail sur l’utilisation des soins à base d’huiles végétales, voir l’article complet ici.

Reconnectez vous à vos ressentis, testez, choisissez ce qui vous fait du bien! C’est l’essentiel.