Journal

ORIGINE ÉMOTIONNELLE DE LA CELLULITE

Catégorie :

UN ÉCLAIRAGE SUR L’ASPECT MÉTAPHYSIQUE A L’ORIGINE DE LA CELLULITE.

Dans la continuité de l’article faisant le lien entre notre monde émotionnel, nos pensées, sentiments et les problématiques de peau que vous pouvez consulter ici, voici un éclairage sur l’origine psycho-somatique de la cellulite.

Cet éclairage est tiré du livre de Charles Martel, « le grand dictionnaire des malaises et des maladies », aux éditions Quintessence.

Cette approche se veut complémentaire à toute approche allopathique et holistique.

LECTURE SUR L’ORIGINE DE LA CELLULITE

La cellulite et parfois caractérisée par l’inflammation du tissu cellulaire sous-cutanée. La cellulite est habituellement de nature féminine, quoi que possible chez les hommes, et se manifeste par la rétention d’eau et une augmentation de la distribution irrégulière des toxines et des graisses aux fesses, aux jambes, à l’abdomen, à la nuque, au dos, etc.

La cellulite est reliée à des anxiétés, des aspects de moi-même que je retiens, des émotions refoulées, des regrets et des ressentiments que je garde. C’est relié à l’engagement par rapport à moi-même ou à quelqu’un d’autre. Je crains de m’engager pleinement avec la personne que j’aime et je refuse d’aller de l’avant. Cette peur peut avoir sa source dans un événement où j’ai vécu de l’abandon. Je refuse de voir une partie de ma jeunesse, car j’ai souvent été blessée et marquée par certaines expériences traumatisantes qui m’agressent encore aujourd’hui et qui freinent ma créativité et mon cœur d’enfants.

La cellulite se retrouve beaucoup plus chez les femmes que chez les hommes, car moi en tant que femme, je commence très jeune à m’en faire avec mon apparence, avec ma silhouette que je veux parfaite selon les normes de la société. Je me sens comme « une orange pressé ». Je me trouve laide, inférieure et j’ai tendance à développer des relations de dépendance avec les autres. L’aspect esthétique est excessivement important.

Je retiens mon côté créatif donc je m’intoxique moi-même en emprisonnant toute cette énergie qui veut s’exprimer, que ce soit par la communication ou la sexualité.

La culotte de cheval me montre à quel point je me sens obligé de veiller constamment sur mes enfants (ou ce qui représente mes enfants), pour qu’ils aient ce qu’il y a de mieux. Elle indique combien je veux protéger mon pouvoir en temps que femme (féminité), et combien j’ai peur d’être abandonné.

La cellulite montre comment je vis ma vie de façon passive. Je me laisse manipuler par les autres au lieu d’être proactive et affirmative dans mes choix et mes actions mon insécurité est grande par peur de perdre mon havre de paix.

CLÉ DE LIBÉRATION

J’accepte d’identifier les sentiments qui m’empêchent d’aller de l’avant et de les intégrer doucement au quotidien ; je reconnais ma vraie valeur et je fais se manifester ma créativité ; ce faisant, je permets à l’énergie de circuler dans mon corps

.

Extrait tiré du livre de Charles Martel « Le grand dictionnaire des malaises et maladies” aux Editions Quintessence.

Et pour la partie cosmétique, je vous recommande la Synergie Minceur de la gamme, un soin hautement concentré en actifs pour lutter efficacement contre la cellulite, tonifiant, drainant et qui permet à la peau de retrouver élasticité et fermeté, tout en diminuant l’aspect peau d’orange.

Merci !

De votre présence sur ce site, de votre intérêt pour notre marque indépendante et engagée, dont le seul but est de vous faire du bien. Nous aimerions vraiment rester en contact avec vous.

Recevez 10% de réduction en vous inscrivant à notre newsletter.

Merci !

De votre présence sur ce site, de votre intérêt pour notre marque indépendante et engagée, dont le seul but est de vous apporter du bien-être. Nous aimerions vraiment rester en contact avec vous.

Recevez 10% de réduction en vous inscrivant à notre newsletter.